Pivoine

Des civilisations multiples ont associé à la pivoine un langage des fleurs depuis les temps anciens

Ayant longtemps fait l’objet de controverses sur sa famille, la pivoine est finalement classée dans la famille des Paéoniacées, même si certains botanistes avant les années 50 l’ont considéré comme appartenant à la famille des Renonculacées. Cette fleur émerveille par ses formes et sa multiplicité.

À l’époque des civilisations anciennes, les grecs s’étaient déjà aperçus des vertus de la pivoine pour traiter l’épilepsie, pour favoriser l’expulsion du placenta après l’accouchement ou pour régulariser les règles. Il y a aussi une légende qui parle de la nymphe Péone, celle qui avait enfreint les règles de la pudeur s’est transformée en cette fleur pour cacher sa honte.

La pivoine a suscité de nombreuses admirations à travers l’Histoire

pivoine
Pivoine
Crédit : JPHazard

Les Chinois étaient également conscients de ses vertus en tant que plante médicinale, mais aussi esthétique. Pour les Chinois, c’est la pivoine qui est la reine des fleurs. On la retrouve ainsi dans pratiquement toutes les cérémonies. Elle représente la beauté féminine ainsi que l’amour. Elle traduit en même temps la réussite sociale et l’abondance sous toutes ses formes.

Au Moyen Age et dans l’histoire de France, la pivoine a aussi sa place dans les croyances et les légendes. En confectionnant des bracelets avec des graines de cette fleur, les hommes éloignaient ainsi les mauvais esprits, les maladies et même les tempêtes.

De nos jours, elle est ancrée dans la société et est devenue une fleur emblématique. C’est pour cela qu’elle a été choisie pour représenter l’état de l’Indiana. Ou encore pour symboliser le 12e anniversaire de mariage. Dans ce dernier cas, elle est le symbole d’un mariage heureux.

De par son apparence luxuriante et son allure majestueuse, la pivoine incarne la romance, prédit la bonne fortune et la prospérité. Véritable alternative à la rose rouge, elle pourra supplanter cette dernière pour plus d’originalité au moment d’offrir un bouquet.

3 réflexions au sujet de « Pivoine »

  1. Très belle article sur cette superbe fleur qui est toujours aussi apprécié par la clientèle. J’en apprends encore tous les jours ! Un grand merci de Paris.

  2. Au début du troisième paragraphe, je décèle une faute: ancrée et non encrée
    elle est ancrée dans la société
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.